Les candidats des Pays de la Loire ont pu défendre leurs chances, jeudi, au concours Un des meilleurs apprentis de France, en maintenance des équipements industriels.

Maf MEI Régional

Les neuf candidats venus du Grand Ouest ont été salués par le jury, pour leurs prestations réalisées
au lycée des métiers du Pinier-Neuf, pour le concours régional Un des meilleurs apprentis de France.

 

C’est au lycée des métiers du Pinier-Neuf, à Beaupréau, que revenait la tâche, jeudi dernier, d’organiser l’épreuve régionale du concours Un des meilleurs apprentis de France, dans la série maintenance des équipements industriels.

« Sur les onze candidats sélectionnés qui avaient déjà réussi l’épreuve départementale, huit ont pu venir pour défendre leurs chances, explique Alain Aubry, président du jury et Meilleur ouvrier de France, en 2004. L’enjeu est très important, puisqu’il s’agit de se qualifier pour l’épreuve nationale, qui se tiendra en octobre. »

Ces jeunes sont venus du lycée public Roberd-Garnier, à La Ferté-Bernard (Sarthe), de l’AFPI de Nantes et, bien sûr, du Pinier-Neuf. Un des qualifiés habite même à Manosque, dans les Alpes-de-Haute-Provence, mais n’a pas pu se présenter.

« Émulation »

Juste avant l’énoncé du verdict, le directeur adjoint du Pinier-Neuf, Jérôme Lasne, s’est adressé à l’ensemble des candidats et des familles présentes. « Ce genre de concours illustre la voie de l’excellence professionnelle, au sein des lycées des métiers. C’est aussi une extraordinaire occasion d’émulation chez vous, les jeunes, dans vos classes et dans les familles. C’est, enfin, une belle promotion pour les filières professionnelles. »

Le jury était composé de professeurs d’enseignement professionnel, issus des trois établissements précités. Deux épreuves de deux heures ont départagé les candidats.

Ont obtenu la médaille d’argent, avec 15/20 de moyenne, Willy Randon (AFPI Nantes) et Anthony Roustant (Robert-Garnier).

100 % de réussite locale

La médaille d’or revient aux quatre candidats du Pinier-Neuf : Alexandre Huno, Florent Moreau, Lucas Martin et Rémi Ameil.

Seules les médailles d’or, ayant obtenu une moyenne supérieure ou égale à 17/20, seront admises pour l’ultime épreuve, le concours national.

OF du 18 juin 2018